une vie si parfaite

Une vie si parfaite

 

Elle a une vie parfaite, comme dans un livre

Les enfants, un mari aimant, une maison ouatée

On la regarde comme un symbole, celui à suivre

Elle a tout géré, un sans-faute, parcours maitrisé

 

Une vie si parfaite

 

Depuis plus de vingt ans, dort dans les mêmes bras

Un amour de jeunesse, un amour en exclusivité

Un bien-être tranquille, quotidien sans guérilla

Malgré les années, elle a gardé toute sa beauté

 

Une vie si parfaite

 

Un matin elle voit une ride, un éclair sans raison

Il est à côté, il oublie de lui dire qu’elle est belle

Juste une fêlure, la première goutte du poison

Le doute s’est insinué comme une coulée de miel

 

Une vie si parfaite

 

De plus en plus souvent, elle le croise au travail

Il est beau, souriant et bronzé, un peu de séduction

Jeu sans conséquence, contre l’envie elle bataille

Excitée, la chaleur monte jusqu’à l’ébullition

 

Une vie si parfaite

 

Une boussole folle, ne sait plus où est le nord

Ses seins pointent de désir, son ventre crie famine

Des étreintes volées, pauses déjeuner qu’elle adore

Une nouvelle peau, se sentir un objet qu’il illumine

 

Une vie si parfaite

 

Elle se moque de la prudence, ne marche plus, vole !

Elle attise les regards, agace les privés de l’amour

C’est une adolescente, s’amuse comme une folle

Sa raison perdue, la sagesse ne lui porte plus secours.

 

 

Une vie si parfaite

 

La suite et fin de l’histoire ?Elle est déjà écrite

Une photo, une maladresse, un message oublié

Son mari informé, le choc, une vraie météorite

Une crise à gérer, des morceaux à recoller

 

Une vie si parfaite

 

Ne juger pas l’infidèle, c’est chacun demain

C’est elle aujourd’hui, vous peut-être lundi

Qui n’a pas au milieu de sa vie, le dessein

Gouter l’herbe ! Si douce dans l’autre prairie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau