Un regard croisé.

Un regard croisé

Original 39870 demi

Accoudé au bar, je buvais mon café

Un livre à la main, l’esprit en vadrouille

Je prenais mon temps, pourquoi s’en aller

La tête vers le plafond, sur cette plaque de rouille…

 

Du monde devant la caisse, elle attendait

Entre deux âges, avec des yeux de limier

J’ai senti son regard appuyé, elle m’observait

De chasseur habituel, je devenais le gibier

 

Comme un lapin dans les phares, hypnotisé

Elle m’emprisonnait, captif de son filet

Comment réagir, par son attention, paralysée

Incapable d’un mouvement, déjà elle s’en allait

 

Etait-ce un jeu, amusement de coquette

J’étais amoureux de l’instant, sentiment volatil

Elle était partie, dans une évasion discrète

Tendre minute évanouie, je devais m’en aller.

 

C’était juste un regard croisé…

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau