Putting Green

Putting Green

Inmigrantes ediima20141022 0486 47

Appuyés sur leur canne de golf, ils regardent au loin

Surveillant du coin de l’œil leur berline allemande

Parlent affaires assis sur la terrasse du club house

Se sentent bien, rassurés au sein dans ce cénacle.

 

Ils pourraient pourtant profiter de leur argent.

Faire ce qu’ils veulent, jouir de cette totale liberté.

Pourtant ils préfèrent faire comme tous les autres

Lacoste posé sur le cœur, Ray-Ban sur les yeux

 

Combien parmi eux s’ennuient sur le green

Figure imposée de cette brillante  réussite sociale

Regardent en cachette à la télé onze gars et un ballon

Mais  voudraient réussir  un Birdie et un jour l’Albatros...

 

Tant d’années d’efforts et de travail pour cela.

Pour ce plaisir subtil de savoir sortir d’un bunker.

Rapporter la carte score qui fera d’eux le héros

La rendre sous  le Par, orgasme absolu du golfeur.

 

J’aime ce théâtre à ciel ouvert, comédie humaine.

Les enfants jouent n’importe où avec un gros ballon

Les modestes lancent des boules de fer sur le sable

Les fortunés frappent  dans une balle minuscule

 

A tous les âges de la vie, l’homme a besoin de jouer

Peut-être pour oublier qu’il reste face aux femmes

Grand ou petit un petit garçon souvent maladroit

Et que souvent il ne sait pas vraiment les aimer

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau