Promenade

Promenade.

167898 1421940469 1 575

Un peu plus loin….

D’abord tes mains

Parcourir tes doigts

Embrasser chaque phalange

Faire courir ma langue sur eux

Les prendre en bouche

Chacun leur tour

Comme une première possession…

 

Un peu plus loin…

Parcourir tes jambes

Les tenir fermées

Voir dans leur longueur

Une longue route

Aux courbes douces

Au dénivelé tendre

A l’arrivée incertaine…

 

Un peu plus loin…

Regarder tes seins

Caresser leur peau

Poser son visage au milieu

Entre deux amis fidèles

Entre deux collines accueillantes

Entre deux fruits nourrissants

Entre deux portes d’amour…

 

Un peu plus loin…

Embrasser tes lèvres

Suivre leur virage

Pénétrer ta bouche

Danser avec ta langue

Leur faire l’amour

Avec douceur, avec force

Se nourrir de toi…

 

Un peu plus loin…

Se poser sur ton ventre

Effleurer de mes lèvres

Tes chairs meurtries

Ecrire avec mes doigts

Sur cette page inédite

Des mots à l’encre invisible

Que je ne peux te dire…

  

Un peu plus loin…

Deux globes sous mes mains

Deux tendres collines

Un mystérieux vallon

Une peau qui frémit

Sous l’assaut de ma langue

Et fait surgir devant mes yeux

Un frisson d’émotion…

 

Un peu plus loin…

Ouvrir le compas de tes jambes

Observer la beauté de tes sexes

La magie de leurs mystères

Sentir leur envie d’être aimé

Voir leur désir d’être approché

Observer leur contour qui appelle

Un peu plus d’attention…

 

Un peu plus loin…

Venir te gouter

Venir avec mes mains

Recueillir en ces temples

L’élixir rare et mystérieux

Qui donne à l’homme

Pour quelques minutes

L’illusion d’être un Dieu….

 

Un peu plus loin…

Toujours plus loin

Etre en toi

Participer à cette éternelle communion

De l’homme et de la femme

Qui fait que pendant quelques moments

Il devient totalement inutile et futile

De vouloir toujours…aller plus loin.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau