L'argent

L’argent

Picsou

Ne comptez pas sur moi pour cracher sur l’argent

C’est un luxe que s’offrent ceux qui savent ne pas en manquer

L’argent est un passeport qui permet de se maintenir

A l’intérieur du troupeau,  anonyme dans le quotidien.

 

Ces petits morceaux de ferraille, ces rectangles de papier

Ouvrent ou ferment les portes, vous classent dans une case

Je ne suis rien, un gros chèque, tout le monde m’aime !

Un revers de bourse, et vous disparaissez des répertoires.

 

Je compare souvent l’argent à l’outil du paysan

Les mains nues, il ne peut qu’arracher l’herbe et crever

Avec une bêche et une faux,  il survit dans son lopin

Avec un tracteur il fait vivre sa famille, la tête haute.

 

Au-delà, il paie les autres, et il n’est plus un paysan

L’argent vous construit et vous fait disparaître derrière lui.

Triste époque que la nôtre, qui compte la gloire en Rolex !

L’histoire se souvient de Gandhi, rarement d’un banquier.

 

Je respecte l’argent…Mais laissez-le à sa place

Ce n’est qu’un outil, un moyen, jamais un aboutissement.

Qui est le plus heureux, celui qui rêve de ce qu’il pourrait faire

Ou celui qui assit sur son tas d’or, a peur de le perdre.

 

Je ne rêve pas de fortune, je ne veux pas d’un cercueil en or.

La richesse d’un homme, est dans sa façon de dépenser

S’il utilise ses deniers comme un sang qu’il fait circuler

Alors il est vraiment riche. Il faire battre le cœur des autres.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau