Des chiens enragés...

Des chiens enragés.

Ei copts

 

 

 

 

 

 

 

Un homme est mort. Un homme décapité.

Devant nous, il est resté droit, n’a pas supplié

Un homme égorgé mais un message envoyé

Devant cette vermine, il ne faut plus reculer

 

Il s’appelait James Foley, un jour, sera oublié

Je n’ai que des mots, et l’envie de cracher

Sur ces démons masqués, diables déguisés

Assassiner, violer torturer, voilà leur tiercé

 

Il y aura pour sûr, de belles âmes pour justifier

Capacité à trouver, des excuses millimétrées

Pour ma part, n’en trouve pas, je suis désolé

Face à la barbarie, un seul choix, l’éradiquer

 

Nous sommes face à une horde déchainée

Les paroles sont vaines, finit de pinailler

Depuis trop longtemps, réflexe de négocier

Il faut s’en débarrasser de ces chiens enragés

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau