A nos portes.

A nos portes

Temple of baal shamin palmyra

Quelques secondes en fin de journal

Les bouchons sont bien plus importants…

Se regarder le nombril, ne pas entendre

C’est derrière la porte, pas de panique !

 

A nos portes

 

Là-bas les abrutis se défoulent

A Palmyre ils jonglent avec les pierres

Les têtes roulent, le sang gicle

Quelle importance, pas d’images !

 

A nos portes

 

A quoi servent nos arsenaux de bombes

A quoi servent les milliards qui jonglent

Si nous laissons des sauvages tout anéantir

Si nous laissons avancer cette peste noire.

 

A nos portes

 

Déjà ils infusent dans nos sociétés

Ils sabotent notre histoire, notre civilisation

Faudra-t-il qu’ils soient dans nos rues

Pour qu’on redresse la tête, la sorte du sable ?

 

 A nos portes

 

Hier ils faisaient sauter le temple de Baalshamin

Décapité son protecteur ! Doigt d’honneur à l’Unesco.

Et si demain c’était le Colisée de Rome, ou Notre Dame !

Les Barbares avancent ! Quand allons-nous ouvrir les yeux ?

 

Juste là….A nos portes !

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau